TUMULTUEUSE BARRIERE DE TOULOUSE

Voici le contenu du mail adressé au maire de Bordeaux par un riverain de la Route de toulouse au niveau de la barrière de toulouse

Monsieur P. Hurmic, Maire de Bordeaux,cc Journal Sud-Ouest – Rue89
Bonjour M. le Maire,
Qui a eu cette idée folle un jour « d’inventer » le « Taster » situé au coin du boulevard Président Franklin Roosevelt et la route de Toulouse ?
Permettez moi de reprendre l’article page 4 de la Gazette * n°37 de mars 2024 pour vous préciser le cauchemar qui vient de commencer.
Nouveau : Hier, jeudi 28 mars, aux environs de 19:00 le portail d’entrée de la résidence « Balzac » a été bloqué par un véhicule en stationnement sur le trottoir d’accès. Et la file de véhicules en provenance du boulevard, route de Toulouse, a été stoppée. Le conducteur du véhicule en stationnement faisait ses courses au coin de la rue.
Le concert qui a suivi n’était pas joué par des musiciens.
Ce n’est malheureusement pas tout !
Les scooters livreurs se sont déchaînés devant le Taster. Il n’aura pas fallu bien longtemps pour créer du désordre à l’entrée de la piste cyclable, obstruée désormais à certaines heures. Quand ce n’est pas un autre véhicule qui stationne impunément sur la même piste, en face de cette « cuisine » (à noter qu’un plot délimitant la voie des cyclistes a déjà disparu…ce qui permet effectivement le stationnement d’un véhicule en totale infraction (à réparer SVP).
Mais qui a eu cette idée folle d’autoriser l’exercice d’une telle activité de commerce à cet endroit de la via Aquitania sans solution de stationnement ?
C’est un non sens!
Quelle(s) solution(s) comptez-vous prendre prochainement afin d’éviter le rassemblement des scooters de livraison et le stationnement abusif des véhicules à cet endroit ? Un seul panneau de circulation réglementée ne sera pas efficace, cf. McDo où la majorité des véhicules en sortie continue de braver l’interdit en tournant à gauche route de Toulouse, impunément, n’est-ce pas !
L’existence et les services de ce nouveau type de restauration ne sont pas en cause ; l’emplacement est certainement discutable à l’entrée de cette pénétrante, délaissée par la ville depuis des années.
Les flux de circulation aujourd’hui, ne sont plus conformes aux nouvelles exigences légitimes d’apaisement et l’emplacement de tels commerces ajoute de nouvelles nuisances, telles quelles (j’oubliais la pollution qui en découle directement).
Je vous remercie de votre attention et je suis à votre disposition pour toutes précisions complémentaires.
Respectueuses salutations,
Riverain de la Route de Toulouse à la barrière de Toulouse

*C.A.U.D.E.R.E.S Association de quartier de la barrière de Toulouse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 88 = 97