Souriez, vous êtes flashés !

En ce début d’année, des systèmes de détection de franchissement de feux rouges devraient être installés à Bordeaux. Quoique TV7, des magasines spécialisés et quelques sites internet en aient déjà parlé, un certain flou règne encore. Cinq carrefours auraient d’ores et déjà été choisis en raison de leur dangerosité dont celui de la barrière de Toulouse. Lorsque ces systèmes seront opérationnels l’équation pour l’automobiliste « distrait » sera on ne peut plus simple : un franchissement au rouge ou à l’orange = 135 euros et 4 points. Après tout, pourquoi pas ? La sécurité routière est un enjeu majeur et la répression des comportements fautifs une nécessité incontestable.

La question du trafic routier sur la barrière de Toulouse sera-t-elle résolue pour autant ? On voudrait – on voudra – nous le faire croire. Mais qu’a t-on fait jusqu’à aujourd’hui ou que compte-t-on faire demain contre le problème de fond qui reste celui de l’augmentation sans fin de ce trafic ? Et contre la pollution que cette croissance entraîne avec son flot de conséquences, en particulier pour notre santé ? L’explosion actuelle du nombre de personnes souffrant d’affections respiratoires ne se règlera pas à coup de radar. Allez, ne compliquons pas les choses… Préparons nos euros, nos points et… gardons le sourire !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 28 = 30