LE MAC D’OLERON EN QUESTION

Selon que vous serez puissant ou misérable….

Depuis plusieurs années le Maire de Dolus-d’Oléron s’oppose à la construction d’un Mac-Do – le premier sur l’ïle d’Oléron en raison des conditions d’accès au restaurant et de circulation en plein été – l’île passant de 23000 habitants l’hiver à plus de 300 000 l’été.

De plus, la construction de ce type de restaurant va à l’encontre des politiques de transition écologique qu’il mène sur l’île avec l’appui de la Région en favorisant notamment le « produire et consommer local » sans pesticides ni OGM ce qui à l’évidence n’est pas le credo de la multinationale.

Débouté en première instance par le Tribunal administratif de Poitiers il a été enjoint par le rapporteure publique – très généralement suivie par les juges – de la Cour Administrative d’Appel de BX à construire le premier fast-food de l’île. Qui plus est, la mairie serait condamnée à payer une astreinte financière de 300 à 400 euros/jour-fait rarissime-afin de l’obliger à accorder au plus tôt le permis de construire litigieux. Âux dernières nouvelles la Mairie a dû cédé et délivré le permis de construire en attendant que le Conseil d’Etat statue….

Ceci n’est pas sans nous rappeler le combat des riverains de la Barrière de Toulouse à Bordeaux contre l’installation d’un Mac-Drive il y a une dizaine d’années sur les motifs de dangerosité des accès et atteinte à la loi sur l’air qui dispose que chacun a le droit de respirer un air de qualité. Les travaux ont été suspendus par le Président du Tribunal Administratif de BX qui a donné raison à l’association Cauderes, suspension confirmée par le Conseil d’Etat …et contre toute attente le permis a été validé par le TA lors du jugement sur le fond. En outre, la petite association a du payer des frais irrépétibles – non obligatoires – au géant Mac Do et à la Mairie!

Cette petite aventure a été mise en image par un réalisateur bordelais, Frédéric Chignac, qui a suivi l’association dans son combat de plusieurs années et a sorti un documentaire « Non au Mac drive » qui a été projeté dans les salles de ciné art et essais de la région. En cliquant sur ce lien….vous pouvez le visionner et le partager avec vos amis.

Depuis, le Mac Do a été construit, 2/3 des voitures sortent en sens interdit et franchissent une ligne blanche en toute impunité…et les riverains profitent des gaz d’échappement dans un secteur parmi les plus pollués de la Métropole, les Boulevards et la route de Toulouse.

« Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. » Jean de la Fontaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 17 = 27