Les vélos à nouveau en manif sur la route de Toulouse…

Arrivée devant la Mairie de Talence le 14 juin 2019

Est-ce pour fêter les 10 ans du projet enterré d’aménagement de la Route de Toulouse (printemps 2009) que les vélos sont descendus dans la rue à l’appel de Vélo-Cité  le 14 juin. Ou simplement déposer au maire de Talence une requête comme cela a déjà été fait auprès du maire de Bègles et bientôt au maire de Villenave d’Ornon pour qu’ils se saisissent de ce dossier en roue libre ?

Y aurait-il un espoir qu’après la manif du printemps 2018 initié par nos soins et rejoints par tous les amoureux de la petite reine, il y ait une prise de conscience et surtout une volonté d’agir ? Les cyclistes en manifestant à nouveau sur cette pénétrante majeure de Bordeaux Sud et les associations relayant leurs doléances par courriers, articles et autres rencontres …. perdraient-ils patience devant l’immobilisme de nos édiles ?

Oui et c’est peu de l’écrire… car ils risquent leur vie tous les jours sur cet axe saturé, coincés dans les embouteillages et évitant les nids de poule. Et c’est guère mieux pour les piétons qui slaloment entre les voitures garées les quatre roues sur les trottoirs.

Pourtant cet axe se densifie à vue d’œil, les immeubles poussent comme des champignons sans souci d’intégration dans un paysage urbain déjà bien dégradé. Qu’offre t’on à ces milliers de nouveaux habitants ? Du bruit, de la pollution, des transports en commun dont la vitesse commerciale (notamment la liane 5) est la plus faible de la métropole et peu d’alternatives crédible à la bagnole.

Et pendant ce temps, nos élus tergiversent, promettent de s’y pencher, un coup de pédale en avant et 3 en arrière et on est toujours 10 ans après à l’arrêt !

Remise du dossier de Vélo cité au représentant de la Mairie de Talence et de Bordeaux Métropole

Certes le problème est complexe : la route de Toulouse traverse 4 communes, Bordeaux, Bègles, Talence et Villenave d’Ornon et chacun se renvoie la balle…. c’est pas moi c’est lui qui bloque l’avancée des études. Il y a d’autres priorités, d’autres urgences…. comme celle du projet Bahia par exemple (fort contesté et contestable… voir le rapport négatif de la commissaire enquêtrice) visant à regrouper sur le site de la Fondation Bagatelle les services de l’hôpital militaire Robert Picqué. Cette fois-ci c’est une vraie urgence qui nécessite l’aménagement de la voirie pour en faciliter l’accès… Et le temps presse !

Le nouveau président de la métropole, Patrick Bobet, aurait-il ainsi sifflé la fin de la récré pour mettre tous les élus autour d’une table pour enfin présenter un projet cohérent soucieux de la qualité de vie des habitants et promoteur de circulations douces ?

On en rêve et on veut y croire….et on compte sur vous pour donner votre avis quand la concertation sera en ligne sur le site de la métropole…

En attendant si vous avez un compte abonné, vous pouvez lire le super travail des journalistes de Rue 89Bordeaux.com en cliquant ici

Faites-vous entendre… appuyez sur votre sonnette !

Suite à la prochaine manif ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 1 =