Le stationnement payant est de retour hors-boulevards

Rue Louis Cabié à Bordeaux à l’extérieur des boulevards

Eh oui….on s’y attendait un peu suite au sondage qu’ils avaient distribué dans notre quartier avant les vacances et ils l’ont fait ! Fallait oser !!

Après nous avoir instauré le stationnement payant pendant 18 mois (seul bout de quartier hors-boulevard à l’avoir expérimenté) … puis l’avoir retiré suite à la fronde de St Augustin et de Cauderan… Les responsables politiques réitèrent en nous remettant le stationnement payant à partir du 9 décembre et nous serons encore les seuls hors-boulevards à « bénéficier » de cette « innovation » !

Et pour ce faire les responsables politiques s’appuient sur le résultat du sondage où seulement 204 personnes se sont exprimées avec 103 favorables au stationnement payant et 83 favorables au gratuit (soit 55% pour et 45% contre). Quant à celles et ceux comme notre association favorables au réglementé comme à Bègles et Talence qui nous encadrent…. leurs voix se sont certainement égarées dans les nuls à la case hors-sujet. 103 favorables sur une population d’environ 1200 habitants c’est peu et pas représentatif… et susceptible d’alimenter les querelles de clocher dans notre petit village gaulois.

Alors qu’ ils reconnaissent volontiers que l’alignement avec les communes limitrophes est nécessaire pour « à terme une harmonisation des règles de stationnement en dehors des boulevards, avec les différentes communes », ils reculent l’échéance pour un long terme « dans le cadre notamment des projets de réaménagement de la route de Toulouse et de requalification des Boulevards et des Barrières ». …soit aux calendes grecques !

C’est quoi la zone 11 pour les personnes qui arrivent dans le quartier ? bien à eux de comprendre…

En attendant, des riverains vont subir ce traitement inéquitable car ils vont payer pour un nombre de places de stationnement limité en raison de la configuration du quartier, les Boulevards et la route de Toulouse présentant une barrière de fait qui rend les autres zones bordelaises difficilement atteignables et les secteurs talençais et bèglais inaccessibles . Et une fois de plus ce sont les plus modestes qui pour certains ont besoin impérativement de leur voiture pour travailler voire d’une deuxième voiture – des jeunes adultes vivent encore chez leurs parents pour cause de prix de logement trop élevé – qui seront en difficulté notamment en l’absence de parking public de proximité étant au bout du bout de la ville ; ils sont déjà à la recherche de places de parking ou garage qui vont grever un budget déjà très contraint.

La réduction de la place de la voiture dans la ville est un choix qui s’impose et nous militons en ce sens avec l’instauration d’un stationnement réglementé qui donne satisfaction tant à Talence qu’à Bègles dans le secteur hors-boulevards. C’est un moyen de répondre à cet objectif avec discernement sans pénaliser les actifs les plus précaires ; et nous en avons dans notre quartier qui n’ont pas tous le choix de leurs moyens de transport et ceci d’autant plus que la route de Toulouse et les Boulevards sont encore très mal desservis tant en termes de pistes cyclables que de bus.

A vos Carte Bleu ou vos pièces, ils fonctionnent !

Ont-ils aussi pensé aux riverains du chantier Pichet qui subissent les nuisances de ce chantier depuis plusieurs années ? trottoirs inaccessibles  et places de stationnement supprimées ou encombrées par les camions et engins, bruits et pollutions… chantier, qui a pris plus de 15 mois de retard ! Ils vont ainsi subir la double peine : nuisances + paiement pour des places de stationnement en nombre très limité. 

Est-ce ainsi qu’on écoute les habitants et qu’on répond à leurs difficultés ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

78 − = 70