Le Stationnement payant hors Boulevards fait toujours débat !

Alors que le stationnement payant à l’intérieur des Boulevards semble dans les conditions actuelles faire consensus, le stationnement payant hors boulevards fait toujours débat et donne lieu dans certains quartiers à des joutes verbales et contestations qui ne faiblissent pas.

C’est le cas des habitants de Cauderan et St Augustin qui s’étaient déjà distingués sous l’ère Juppé par une vive bronca, obligeant la Mairie à faire marche arrière et qui continuent à manifester leur mécontentement, rejoints par les représentants du Grand Parc.

Malgré les engagements de la nouvelle municipalité à traiter le problème quartier par quartier en tenant compte de la diversité géographique de l’habitat et des équipements collectifs en termes de transport en commun il y a manifestement une volonté d’imposer un stationnement payant non différencié à tout le territoire bordelais sans tenir compte des spécificités des quartiers hors boulevards.

Ainsi dans notre quartier de la Barrière de Toulouse, hors Boulevards, cerné par des zones bleues de Bègles et Talence, le stationnement est devenu payant lors de l’ancienne mandature malgré nos protestations créant une inégalité de traitement entre habitants d’un même secteur géographique. Pour exemple, dans le secteur de Cauderes, la majorité des rues est en zone bleue et les 2 rues bordelaises (rue de Tarégua et de Cauderes) sont en stationnement payant. A préciser que les Boulevards bordelais restent gratuits…Allez donc savoir pourquoi !

Il en est de même côté Bègles où se côtoient dans un même secteur zone bleue et stationnement payant…Ainsi les habitants de la Barrière de Toulouse hors Boulevards bordelais payent pour se garer dans des zones réduites circonscrites aux frontières de Bègles et de Talence en zone bleue.

Aussi, nous avons demandé à la nouvelle municipalité de revoir le dispositif et de l’adapter avec les communes de Bègles et de Talence, notamment d’élargir les zones bleues afin d’harmoniser ces territoires ou tout du moins d’avoir une tolérance des communes en zone bleue pour que les habitants hors-boulevards puissent s’y garer.  La réponse se fait attendre….

D’autre part, devant la difficulté qu’ont certains résidents ayant une deuxième voiture intra et extra-Boulevards à la garer dans le quartier en absence de parking public de proximité, nous avons demandé l’autorisation de garer cette deuxième voiture moyennant un tarif payant « raisonnable » et social pour les plus modestes. S’il est souhaitable de limiter l’utilisation de la voiture dans la ville – et nous militons pour depuis des années – il est parfois indispensable pour des ménages d’avoir deux véhicules en raison de leurs horaires de travail et distance géographique mal desservie par les transports en commun. Le système mis en place doit faire preuve de souplesse afin de répondre aux attentes et contraintes de tous les bordelais.

Enfin, de nombreuses personnes ayant renoncé à la voiture, certaines pratiquant l’autopartage se sont trouvées bien démunies pendant les fêtes pour accueillir famille et amis. Ces derniers n’ont pu se garer à proximité, ne sachant pas qu’il est possible moyennant paiement d’avoir un abonnement visiteurs pour quelques jours. C’est le pass 52 qui permet de recevoir ponctuellement visiteurs et artisans 4 jours par mois. Il nous semble que les personnes ayant fait le choix de se séparer de leurs voitures et n’ayant pas d’abonnement à l’année devraient pouvoir bénéficier de quelques jours gratuits dans l’année afin de permettre à leur famille et amis de leur rendre visite sans que le coût soit faramineux !

Nous avons entamé un dialogue constructif avec les représentants de la mairie en charge de ces questions, Didier Jeanjean et Patrick Papadato et attendons la suite qui sera donnée à nos échanges. Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant.

N’hésitez-pas à nous faire connaître vos demandes et avis que nous pourrons relayer….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

+ 25 = 35