Fin de l’expérimentation bus/vélo, cours de la Somme, rue de Bègles et route de Toulouse

Débutée en novembre 2020 cette expérimentation a conduit à :

  • La mise en sens unique du cours de la Somme vers Nansouty pour les voitures et une voie de bus/vélo dans le sens Nansouty /victoire ;
  • La création d’une bande cyclable entre Nansouty et les boulevards
  • La mise en sens unique rue de Bègles entre le cours de l’Yser et la rue Amédée St Germain avec une voie de bus/vélo dans le sens rue Amédée St Germain / cours de l’Yser ;
  • La création de bandes cyclables dans la partie Bordelaise de la route de Toulouse.

L’expérimentation est terminée, le résultat de la consultation auprès des usagers et les décisions de la mairie de Bordeaux ont fait l’objet d’un courrier en date du 18 février. Vous le trouverez en lien :


Par ailleurs, le 17 février 2022, la mairie de quartier Nansouty a organisé, en vidéoconférence, une réunion d’information portant sur les aménagements pour la sécurisation de la bande cyclable du n° 340 au n° 360 cours de la Somme.
Voici ce que nous avons noté :

  • Une bande cyclable de 2 mètres de largeur va être créée sur le Cours ; elle sera matérialisée par des plots en béton.
  • Dix places de stationnement vont à cette fin être supprimées tout au long de l’immeuble sis 346-360 Cours de la Somme,
  • L’arrêt-minute devant la cordonnerie est supprimé et reporté tout au début de l’allée Vignolle à gauche. Des participants ont émis des doutes quant au respect de cet arrêt-minute, il a été répondu que la police municipale le ferait respecter ».
  • La déambulation des piétons sera améliorée. (Comment ? pas de précision autre que la dépose du mobilier urbain de communication publicitaire)
  • Le bout de trottoir existant au coin du cours de l’allée Vignolle sera supprimé ce qui améliorera la visibilité des véhicules sortant de cette allée.
  • La longueur de l’arrêt de bus va être diminuée.
    Les travaux visant à enlever les véhicules et créer la piste seront menés en avril prochain durant les vacances de printemps. Le reste sera fait plus tard.
    L’attention des responsables de la mairie a été attirée sur la dangerosité, pour les cyclistes, du « tourne à gauche » sur le Cours de la Somme en direction du boulevard Albert 1er. Aucune solution n’a été trouvée car la voirie est trop étroite à cet endroit pour prolonger la piste cyclable et créer un aménagement spécifique pour les cyclistes.
    Une solution est à l’étude pour empêcher les véhicules de remonter le Cours de la Somme jusqu’au « tourne à gauche » de la Barrière en empruntant donc la voie à contre-sens. La ligne blanche continue devra être prolongée.

En ce qui concerne l’aménagement de la route de Toulouse :
4 communes doivent être associées au projet qui est traité au niveau de Bordeaux Métropole.
Un fort besoin d’apaisement est reconnu. Il est envisagé la création d’un Réseau Cyclable à Haut Niveau de Service mais tout cela ne pourra être réalisé qu’à l’horizon 2027.
Un participant a souhaité que la sortie de la rue Vaucher sur le Cours soit améliorée car on manque de visibilité.
La voirie est endommagée par des racines d’arbres qui ressortent des caniveaux.
La maire-adjointe a indiqué qu’elle était à l’écoute des habitants sur les projets exposés soit par visite à la mairie de quartier ou sur son mail

Vous trouvez ci-dessous quelques photos pour illustrer le besoin de sécurisation des cyclistes sur cette portion.

Le Stationnement payant hors Boulevards fait toujours débat !

Alors que le stationnement payant à l’intérieur des Boulevards semble dans les conditions actuelles faire consensus, le stationnement payant hors boulevards fait toujours débat et donne lieu dans certains quartiers à des joutes verbales et contestations qui ne faiblissent pas.

C’est le cas des habitants de Cauderan et St Augustin qui s’étaient déjà distingués sous l’ère Juppé par une vive bronca, obligeant la Mairie à faire marche arrière et qui continuent à manifester leur mécontentement, rejoints par les représentants du Grand Parc.

Malgré les engagements de la nouvelle municipalité à traiter le problème quartier par quartier en tenant compte de la diversité géographique de l’habitat et des équipements collectifs en termes de transport en commun il y a manifestement une volonté d’imposer un stationnement payant non différencié à tout le territoire bordelais sans tenir compte des spécificités des quartiers hors boulevards.

Ainsi dans notre quartier de la Barrière de Toulouse, hors Boulevards, cerné par des zones bleues de Bègles et Talence, le stationnement est devenu payant lors de l’ancienne mandature malgré nos protestations créant une inégalité de traitement entre habitants d’un même secteur géographique. Pour exemple, dans le secteur de Cauderes, la majorité des rues est en zone bleue et les 2 rues bordelaises (rue de Tarégua et de Cauderes) sont en stationnement payant. A préciser que les Boulevards bordelais restent gratuits…Allez donc savoir pourquoi !

Il en est de même côté Bègles où se côtoient dans un même secteur zone bleue et stationnement payant…Ainsi les habitants de la Barrière de Toulouse hors Boulevards bordelais payent pour se garer dans des zones réduites circonscrites aux frontières de Bègles et de Talence en zone bleue.

Aussi, nous avons demandé à la nouvelle municipalité de revoir le dispositif et de l’adapter avec les communes de Bègles et de Talence, notamment d’élargir les zones bleues afin d’harmoniser ces territoires ou tout du moins d’avoir une tolérance des communes en zone bleue pour que les habitants hors-boulevards puissent s’y garer.  La réponse se fait attendre….

D’autre part, devant la difficulté qu’ont certains résidents ayant une deuxième voiture intra et extra-Boulevards à la garer dans le quartier en absence de parking public de proximité, nous avons demandé l’autorisation de garer cette deuxième voiture moyennant un tarif payant « raisonnable » et social pour les plus modestes. S’il est souhaitable de limiter l’utilisation de la voiture dans la ville – et nous militons pour depuis des années – il est parfois indispensable pour des ménages d’avoir deux véhicules en raison de leurs horaires de travail et distance géographique mal desservie par les transports en commun. Le système mis en place doit faire preuve de souplesse afin de répondre aux attentes et contraintes de tous les bordelais.

Enfin, de nombreuses personnes ayant renoncé à la voiture, certaines pratiquant l’autopartage se sont trouvées bien démunies pendant les fêtes pour accueillir famille et amis. Ces derniers n’ont pu se garer à proximité, ne sachant pas qu’il est possible moyennant paiement d’avoir un abonnement visiteurs pour quelques jours. C’est le pass 52 qui permet de recevoir ponctuellement visiteurs et artisans 4 jours par mois. Il nous semble que les personnes ayant fait le choix de se séparer de leurs voitures et n’ayant pas d’abonnement à l’année devraient pouvoir bénéficier de quelques jours gratuits dans l’année afin de permettre à leur famille et amis de leur rendre visite sans que le coût soit faramineux !

Nous avons entamé un dialogue constructif avec les représentants de la mairie en charge de ces questions, Didier Jeanjean et Patrick Papadato et attendons la suite qui sera donnée à nos échanges. Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant.

N’hésitez-pas à nous faire connaître vos demandes et avis que nous pourrons relayer….

Des livres de CAUDERES en prêt pour nos adhérents

Lors de la première phase de confinement en mars 2020, nous avons décidé de soutenir le monde de la culture et notamment le monde des livres. Nous avons choisi de témoigner  notre solidarité à la librairie « la machine à lire » en lui achetant une dizaine de livres ayant trait à l’écologie, à la réflexion philosophique sur la Nature et les animaux…etc.

Nous désirons partager la lecture de ces livres avec nos fidèles membres; aussi nous vous invitons à nous contacter pour les emprunter gracieusement pour une durée d’environ 1 mois par livre. Contact: cauderes@gmail.com

Liste des livres :

Ensemble pour demain, LAURENCE LAFITEAU Editions Alisio

Face à Gaïa, Bruno LATOUR Editions La découverte

Cause animale, cause du capital, JOYCELINE PORCHER, Editions Le Bord de l’Eau

Vivre avec les animaux, JOYCELINE PORCHER, Editions la Découverte

L’arbre Monde, RICHARD POWERS, Editions 10/18

Manieres d’être vivant, BAPTISTE MORIZOT, Editions Acte Sud

Réparons le Monde, CORINE PELLUCHON, Editions Rivage poche

Qu’est-ce qu’une plante ? FLORENCE BURGAT, Editions Seuil

Comment Tout peut s’effondrer ? PABLO SERVIGNE, RAPHAËL STEVENS, Editions Seuil

Le plus grand défi de l’histoire de l’humanité, AURELIEN BARREAU, Editions Michel

Lafon

Comment rester écolo sans finir dépressif, LAURE NOUALHAT, Editions Tana

Les esprits de la Steppe, CORINE SOMBRUN, Editions pocket

Habiter en oiseau, VINCIANE DESPRET, Editions Actes Sud

BONNE LECTURE!

LA GAZETTE

En ce début d’année 2022 nous vous proposons notre Gazette : requalification Route de Toulouse ; sécurisation des trajets vélos pour les élèves des écoles Paul Antin / Somme ; vitesse, stationnement et incivilités prés de chez nous ; les « brèves de quartier » avec la Ligue contre le cancer et l’association Au croisement des Sud, tels sont les articles que nous vous proposons.

Faciliter la pratique du vélo



Bordeaux Métropole :

Vélobox


Vous avez peut-être déjà aperçu ce curieux habitacle sur un trottoir :Il s’agit d’un Vélobox, un abri vélo de proximité, sécurisé, permettant de stationner jusqu’à 5 vélos.
Chaque place est numérotée et offre la possibilité d’accrocher le cadre de son vélo.
Pour en savoir plus, contactez la Maison Métropolitaine des Mobilités Alternatives, 69, cours Pasteur à Bordeaux, T. 09 74 76 30 33, Courriel : maisondesmobilites@bordeaux-metropole.f

Talence  :

La mairie a mis en place plusieurs dispositifs de déplacement, d’outillage et de stationnement.
Outillage : des stations de gonflage et de réparation en accès libre et en particulier prés de chez nous, à l’angle de la rue Suzon et de la rue Bourgès.
Stationnement : dans les rues Talençaises, en continuité du stationnement automobile, on peut trouver des arceaux, sécurisés par des bandes de ciment,  pour stationner son vélo. « 

La Ligue contre le cancer installée Barrière de Toulouse

La Ligue en quelques mots…

La Ligue Nationale Contre le Cancer est une association de type loi 1901 et reconnue d’utilité publique dès 1920. Elle est organisée en une fédération de 103 Comités départementaux pour une plus grande proximité.
                                                                                                                                                          

La Ligue contre le cancer existe en Gironde depuis plus de 60 ans et elle est depuis le début basée dans le quartier Nansouty. La proximité avec l’Institut Bergonié puis la facilité d’accès au CHU de Bordeaux, à la Clinique Tivoli et la maison de santé Bagatelle ainsi qu’à la Clinique Tivoli Ducos ont fait de ce quartier un lieu idéal pour notre association. D’abord située rue Terrasson et Cours de l’Yser, les locaux de notre association se trouvent depuis février 2020 au 228, boulevard du président Franklin Roosevelt, Barrière de Toulouse. Rester fidèle au quartier Nansouty dans la ville de Bordeaux était une priorité.

Les équipes œuvrent au quotidien tous les jours dans une grande proximité :

12 600 adhérents, environ 200 bénévoles, 10 permanents se répartissent sur tout le territoire Gironde autour de 4 missions, pour une prise en charge globale de la maladie.

  • Soutien financier à la recherche en oncologie.

La Ligue est le 1er financeur privé de la recherche en France.
Grâce aux dons collectés, aux legs et aux assurances vies de particuliers, en 2021, 471 055€ ont été

alloué à des projets de recherche. En Gironde, 75 % du budget annuel provient des dons et legs de particuliers.

  • Prévention et la promotion des dépistages.

Le Comité Gironde propose des dispositifs de prévention opérationnels sur les thèmes du tabac, de l’alcool, de l’alimentation et du soleil.

La promotion des dépistages faite par le service aborde les questions du cancer du sein, du col de l’utérus, du colon rectum, de la prostate et de la peau.

Notre équipe d’intervenants construit avec les structures demandeuses des actions adaptées à chaque projet.

La Ligue intervient auprès de différents publics : le milieu scolaire, le monde de l’entreprise, le champ sanitaire et social, les publics les plus vulnérables.

  • Aide aux personnes malades

Peut-être la moins connue actuellement car elle date de 1998 et elle reste discrète malgré les moyens très importants mis en œuvre.

Le comité Gironde accompagne et aide les personnes atteintes à surmonter cette maladie et ses effets grâce à des lieux spécifiques ou directement sur leur lieu de vie.

Un Espace Ligue a vu le jour depuis 2010 à Bordeaux : plus de 10 000 personnes ont pu bénéficier d’un accompagnement personnalisé et gratuit.

Depuis janvier 2020, un tout nouvel Espace Ligue a ouvert ses portes. Situé Barrière de Toulouse, nous vous accueillons dans un lieu chaleureux, bienveillant et non médicalisé.

Service Espace Ligue : 05 56 94 76 41

               L’Espace Ligue Bordeaux Métropole – 228, bd du Président F. Roosevelt 33800 Bordeaux

Le service DomiLigue cofinancé par le service social de la CARSAT Aquitaine se rend au domicile des personnes malades sur toute la Gironde grâce à des professionnels qualifiés pour apporter réconfort et bien être, gratuitement.

Service DomiLigue (au domicile des malades) : 05 56 94 76 41

Nous apportons un soutien moral, psychologique, matériel et financier.

Une commission sociale se réunit tous les mois afin de répondre rapidement aux demandes des assistantes sociales.

Des permanences d’information et d’écoute existent également dans certains territoires afin de relayer les actions et missions de la Ligue contre le cancer et de fédérer toujours plus de donateurs.

Depuis novembre : un service dédié à l’Après traitement

Parcours de soins global après traitement d’un cancer

L’après traitement est une phase de transition qui invite à une réévaluation des priorités de l’existence, un moment de remise en question auquel s’ajoute des séquelles physiques et psychologiques de la maladie et des traitements.

Ce moment important permet de récupérer et aussi de prendre le temps de réfléchir à soi et pour soi. Il convient de s’y préparer en vous entourant de professionnels qui vous aideront à cheminer après la maladie.

 Service Action pour les Personnes Malades, Dispositif Après-Cancer : 06 31 69 51 70

  • Mobiliser la société face à cette pandémie ; 1ère cause de mortalité en France !

La Ligue est porte-parole des personnes malades et de leurs proches. Elle œuvre auprès des institutions et des entreprises afin de promouvoir les droits des patients et des usagers.

CONTACT          
La Ligue contre le cancer Gironde et

Espace Ligue Bordeaux Métropole
228, boulevard du Président Franklin Roosevelt
33800 Bordeaux
Tél : 05.56.94.76.41  

www.ligue-cancer33.fr

mail : cd33@ligue-cancer.net

www.facebook.com/laliguecontrelecancer33

www.twitter.com/liguecancer33

Projet requalification de la Route de Toulouse

Depuis près de 20 ans, divers projets ont été initiés pour requalifier la Route de Toulouse mais aucun n’a abouti.
En juillet 2021, Bordeaux Métropole a ouvert une concertation publique sur l’aménagement de la Route de Toulouse « en faveur des modes actifs, des transports en commun et de la création d’une voie nouvelle dans le quartier des Deux Esteys à Bègles ».
Bordeaux Métropole présente ce projet de requalification de la Route de Toulouse comme une proposition ambitieuse avec comme objectifs :
– Pour les usagers de la route, qualité et sécurisation de la circulation avec une remise à niveau et la modernisation de cet axe majeur, porte d’entrée vers Bordeaux depuis le sud de l’agglomération
– Pour favoriser l’usage des modes actifs en offrant des espaces sécurisés, sont envisagés notamment la création d’un RCHNS, (réseau cyclable à haut niveau de service), et l’élargissement des trottoirs pour les piétons.
– Pour les riverains, garantir une accessibilité piétonne et améliorer leur cadre de vie aujourd’hui peu qualitatif car affecté par le fort trafic automobile.
CAUDERES a participé à cette concertation, pour connaître nos propositions cliquez ci-dessous :

LA GAZETTE 2020

CAUDERES a eu 25 ans.

Nous avions beaucoup de choses à vous dire alors notre Gazette a doublé ses pages :

Au sommaire
L’edito des 25 ans,
Quand notre barrière était un village,
Témoignages des membres de l’équipe de Cauderes,
Solidarité en période de Covid,
Brèves du quartier

Association Collectif de secours et orientation de rue, CSOR,

Dans notre Gazette nous avions fait part de nos actions solidaires.

Dominique Hofmann, Présidente de Cauderes, a rencontré en ce début d’année l’association « Collectif de secours et orientation de rue », CSOR.,

Cauderes a décidé d’apporter son soutien à cette jeune association crée en juin 2020 pour faire face aux besoins de plus en plus nombreux suite au COVID des personnes dans la rue. Nous sommes ravis de voir ces jeunes (une quarantaine! ) se mobiliser dans un bel acte de solidarité envers les plus démunis.
Si vous désirez rejoindre cette jeune équipe pour des maraudes et/ou leur faire des dons de petit matériel médical (pansements, désinfectants..etc…voir liste dans leur présentation) n’hésitez pas à les contacter. Voir ci-dessous la présentation de leur association ».

La politique de stationnement, toujours d’actualité

« Cauderes, en la personne de sa Présidente, Dominique Hofmann, participe à l’Association Bordelaise de Défense des Résidents pour un Stationnement Payant Raisonné, A.B.D.R.S.P.R.

Les représentants de l’A.B.D.R.S.P.R. ont été reçus le 21 janvier à la mairie de Bordeaux par Pierre Hurmic, assisté des membres de son équipe chargés du dossier des mobilités et spécialement du stationnement. La mairie, dans un communiqué de presse du même jour, a présenté sa politique de stationnement avec pour objectifs d’améliorer la qualité de vie des habitants, réduire la pollution et les nuisances sonores, mais aussi lutter contre les voitures «ventouses ».

L’ A.B.D.R.S.P.R converge avec la Mairie sur ces objectifs. Toutefois la municipalité se polarise sur un seul levier, l’extension du stationnement payant et propose d’organiser une concertation préalable secteur par secteur avec les maires de quartiers. Invité par le Maire à présenter des propositions alternatives à un stationnement payant sur la totalité du territoire, l’ A.B.D.R.S.P.R lui a adressé un courrier le 11 février.

« En ce qui concerne plus spécifiquement notre quartier de la Barrière de Toulouse, nous insisterons sur le cas particulier de notre secteur hors-boulevard payant (le seul de BX!) contigu aux communes de Bègles et Talence qui sont elles en zone bleue. Nous demanderons une extension de notre zone de stationnement aux communes limitrophes dans un secteur à définir ainsi qu’une harmonisation du système. A suivre….
Merci de nous faire remonter vos idées et propositions.

Pour en savoir plus, vous trouverez ci-dessous le courrier ainsi qu’un document présentant l’ensemble des propositions de l’A.B.D.R.S.P.R